Gonzague Dambricourt

Blog perso d'un garçon curieux qui parle dans son sommeil

Publié le par Gonzague Dambricourt


Facebook...AH. Putain de Facebook.

A la fois si bien (on y retrouve plein de monde) et à la fois si mal (on y retrouve trop de monde ...dont ceux qu'on ne voulait plus voir).

Et hop en un tour de main les gens - qui semblent ne pas avoir mieux à faire de leurs journées - pensent que telle ou telle chose t'est arrivée juste parce que tu as retiré un détail de ton profil. Dans un sens quand ce sont des amis très proche ça fait plaisir , de l'autre tu te dis "merde, pourquoi on en parle pas dans la vraie vie?"

M'enfin. Bref. Tu as peut-être pas envie que tout le monde sache quand tu as commenté sur une photo de Sarah, revêtue d'une combinaison cuir ou latex et que tu as écrit "trop sex ma chérie xoxo" ?

Dis merci à Jésus (ou aux dévelopeurs de Facebook si tu as un peu de lucidité) : c'est faisable. C'est ici et perso j'ai tout décoché. Même si je n'ai pas d'ami(e) qui revêt des combinaisons étranges 😉

Maintenant, si tu penses que tout le monde doit absolument connaître tes faits et gestes en ligne, laisse tout cocher et on te greffe un capteur qui change ton statut quand tu vas aux toilettes 😉

Peur de Facebook ? Non mais plus envie que ce réseau me serve ou soit la "timeline" publique de mes échanges avec amis.

Accessoirement j'ai revu ma politique de gestion des "Friends Request", maintenant j'accepte selon le physique (je rigole.... roh) mais surtout les gens qui ne me rappellent rien atterrissent en "Profil Limité"

Page actuelle : Gonzague Dambricourt » l'internet, le grand, le vrai » Lui couper le sifflet !
| Tagged