l’usine à trolls

troll

Tenir un blog, avoir un compte Twitter ou toute autre chose plus ou moins publique sur Internet vous « expose » (le choix des mots est volontaire) à une audience.

Qu’elle soit de 1 ou de 100 000 personnes, cette audience se manifeste parfois. Elle interagit avec vous. Sinon elle reste passive, au statut de passive… ou ne se manifeste pas *sur* votre média. Dans tous les cas cette audience peut apprécier ou détester ce que vous faites. Normal non?

Ci-dessus c’est un peu « state the obvious », vous allez relire et dire « il nous cite des banalités l’autre ». Vous allez devenir une audience qui se manifeste pour critiquer :mrgreen:

Pourquoi j’écris ce billet? C’est parce que – je sais – il est rare que je rédige des commentaires un peu développés (et du coup une audience directe ou indirecte me qualifie de kikoolol incapable d’aligner deux phrases .. et je les comprends, même si ça ne repose que sur une perception à un moment t , avec tout un tas d’infos manquantes, ce qui est dans la vie la raison pour laquelle on juge souvent trop vite).

Et donc – revenons-en à nos papillons – cette audience peut vous porter ou.. être passive ou être plus ou moins hostile. Chose (la partie un peu hostile) qui arrive de plus en plus à Eric Dupin, assez connu pour son blog Presse-Citron.

Eric, je ne le connais pas comme si on avait grandi ensemble, je le connais parce que je l’ai croisé ci et là et que – comme la plupart des gens – il est plutôt sympa, il a de la conversation. Enfin bref c’est un type normal en gros. Mais à la tête d’un blog qui est assez connu (et aussi décrié, raillé. mais pas besoin d’être très connu pour ça). Et même si Presse-Citron n’a plus grand chose d’un blog personnel aujourd’hui, le mec à la barre, c’est lui. Donc si les lecteurs ne sont pas contents d’un truc, ils tapent sur le capitaine.

Lassé de ces attaques fréquentes – et qui se multipliaient sur Twitter notamment – Eric a décidé de se retirer peu à peu de Twitter (enfin .. trahi haha). Et l’explique dans un billet que vous trouverez ici. Tiens en aparté, la partie sur le prêt de matériel pourrait être dupliquée ici : je suis tout à fait d’accord avec.

Je suis par contre assez peu d’accord avec la partie « désintoxication » et les commentaires d’Eric qui suivent l’article :

desintox-comment-8

J’ai posté une réponse un peu longue à cette partie du billet et au(x) commentaire(s) :

desintox-reponse-gonzague

Pourquoi le reposter ici vous allez me dire « on s’en br…. » ( ou vous allez être plus polis <3 merci ) ?

Parce que j’aimerai bien votre avis moi. Qu’est-ce que vous en pensez et que feriez vous dans cette situation : vous tenez un site plus ou moins connu, ce qui vous attire une audience plus ou moins forte (à vous de juger) et vous vous prenez des remarques plus ou moins dures de gens qui ont peut être un peu été déçus par la tournure que prend votre « média ». Ils attendaient autre chose, on leur vante une référence qui au final ne l’est peut être plus.

Que faites-vous?

Mon avis c’est d’écouter la communauté et de laisser s’exprimer les gens trop haineux sans y porter plus d’attention que ça ( parce que ça leur fait plaisir et que ça les entraîne à continuer la production de prose complètement inutile hihi ). Et de ne pas hésiter à répondre aux gens, sans non plus passer votre temps à vous défendre. Prendre des positions sans trop en bouger. Etre attentif aux suggestions, accepter la critique*.

Et mon avis sur Presse-Citron (no offense!) : c’est un des sites que j’ai commencé à consulter en premier quand je suis tombé dans la marmite des blogs, aujourd’hui il est vrai que je trouve l’information moins pertinente et utile qu’elle ne pouvait l’être avant (il n’y a en soi plus de vraies découvertes, ou alors je les fais ailleurs..avant). Et puis après il y a une question de goût (je suis pas une référence en photo je saiiiis) mais ça je trouve ça très moche car bien trop saturé .. mais les commentaires affluent pour dire que c’est sublime et je trouve ce billet un peu dommage car faire amende honorable pour au final se moquer des lecteurs – si si y a un ton ironique là dedans. Eric écrit plutôt bien mais plus forcément sur des thématiques qui m’intéressent, la description (que l’on trouve dans les meta – avec problème d’encodage en cadeau) « Presse-citron, le blog de référence dans les tendances du web, du Web 2.0 et des nouvelles technologies mobiles. » est au final peut être un peu prétentieuse et vient contrarier la modestie que voulait appeler l’article sur la photo.

Au final on a un auteur sympa, qui s’emporte bien trop vite (du sang du sud ? 😛 j’ai remarqué qu’on s’énervait et qu’ensuite on s’expliquait en général), qui produit du contenu intéressant un pourcentage X de son audience mais dont l’audience la plus ancienne a peut être évolué plus vite que le contenu et la façon dont il est abordé. Ce qui donne sûrement lieu à cette crise plus ou moins identitaire. En fait c’est aussi un des sites sur lesquels lire les commentaires vous fait osciller entre de l’info très intéressante et de la non information. Cela dit, c’est sûrement similaire partout ..

Tout ça pour « ça » ?
Les gens qui sont très connectés ou qui suivent de près Twitter ou Presse-Citron auront aussi remarqué que oui, certaines personnes créent des blogs « juste » pour écrire un article disant du mal des blogueurs (ou d’autres personnes, on ne tape pas que sur les blogs voyons). Certains sont constructifs, d’autres moins. Et ça tape aussi sur Twitter bien sûr, parfois à tort, parfois à raison. Parfois les deux ça dépend du point de vue.

Mais c’est peut être pas plus mal qu’on puisse dire ce que l’on pense en ligne (sans se cacher derrière l’anonymat, ce qui est un peu plus lâche). Dans la vraie vie les gens n’osent pas dire ce qu’ils pensent et au final on finit par se demander qui pense quoi (toute personne qui prétend ne « rien en avoir à faire de ce qu’on dit d’elle » est vraisemblablement en train de se mentir à elle-même). Bien sûr je ne parle que de Presse-Citron, c’est très général.

Sur Internet, ça tape, ça encourage, ça décourage, c’est enthousiaste … L’essentiel – comme « IRL » – c’est d’en tirer le meilleur et d’aimer ce qu’on fait. Non?

Si vous lancez quelque chose, ne serait-ce qu’un twitt, un article ou que sais-je attendez vous à tout (ou n’attendez rien), il y a toujours une surprise au coin de la rue. Bonne ou mauvaise, ça dépend de la façon dont vous l’intégrerez. Un feedback « critique » ou « dur » , ce n’est pas toujours un mauvais retour par exemple…

* : je sais déjà que je n’utilise pas assez de trépied, que je n’utilise pas bien la ponctuation, que je dis beaucoup « euh » dans mes vidéos, que je blogue des trucs bizarres, que certains croient que je suis un fils à papa et que parfois on n’y comprend rien. oh eh. si on peut plus plaisanter hihihi

47 commentaires

  1. Pour moi en arriver là, ça revient à se demander si on fait un blog pour soi, ou pour la communauté qui le suit. Il est alors évident qui si on rédige un blog pour soi, on s’en fout des avis négatifs et on échange seulement avec les gens qui nous intéresse ; sinon alors on s’adapte…

    Après faut pas oublier que si les gens n’osent pas dire ce qu’ils pensent dans la rue, sur internet ils s’en foutent : le risque est nul. Et il faut faire avec !

  2. c’est un bon billet je trouve juste que tu t’excuse un peu trop(de manière indirecte) a la longue on dirai Sego 😀 et puis je suis tout a fait d’accord avec toi choisir d’abandonner est le mécanisme infernal qui fais marcher la machine a troll alors j’espère que Mr Eric Dupin ne va pas se laisser faire (sa serai une défaite écrasante contre les « kikoololz »)

  3. (Rappel : C’est complètement Web 1.0 d’écrire un article ou un commentaire dépassant 500 caractères)

    J’ai la même opinion sur Presse Citron. Je n’ai jamais été un grand fan mais je trouvais le blog plaisant à lire de temps en temps. Aujourd’hui, avec sa professionnalisation, les articles sont beaucoup moins naturels et passionnés, chose que je pense essentielle dans l’intérêt d’un blog…

    Des détracteurs, les meilleurs en auront tout le temps. La meilleure qualité est de faire preuve de légèreté et de les ignorer. Il suffit de les supprimer si ça nous pique les yeux et de faire un tour à l’extérieur…

  4. Dis donc, il est vraiment super ce jus d’orange 😀
    Trêve de troll.

    Presse-citron est un blog que je lis depuis un peu de temps déjà, et perso, il a changé (je parle bien du site !) autant avant on avait un ton de blogueur, c’est à dire, sans limités, frais, pas avec de belles phrases toutes faites.
    Alors que maintenant, c’est présentation de produit 2 jours après l’annonce, mais avec une analyse complète, qui perso, ne m’intéresse pas, et de belles phrases.
    Et avec aussi, maintenant des rédacteurs, preuve que Presse Citron n’est plus un blog, mais un véritable site, tel le JDG (pas COMME, mais TEL !)
    Donc, c’est vrai que Presse Citron évolue du simple blog, a usine a gaz du site web high tech.

    Donc ça c’était mon avis sur presse citron.
    Ensuite, sur si j’avais des cons sur un gros site, qu’est que je ferrais ?
    Leur répondre avec humour, une petite phrase, sans se prendre la tête, et ne pas tomber dans le piège de « je m’énerve et je claque tout », c’est ce qu’ils veulent !
    Après, on s’énerve tous un moment ! Tout dépend de la personne…(le sang du sud en est peut être la raison ^^)

    Voila mon petit « com’s ».
    Et surtout gonzague, reste un blogueur simple, « dans le vent », fils a papa, qui est le représentant officiel de la campagne de pub des medocs anti-mal de mer ^^
    LOL !! N’arrête pas twitter !!

  5. Incroyable, j’ai jamais vu un aussi beau billet sponsorisé caritatif (!) pour un jus d’orange. Vraiment capable de nous vendre n’importe quoi 🙂

    Bon concernant Presse-Citron, à la base (je pense) le blog est un moyen de partager des idées et des découvertes faites sur le net, donc ensuite si une communauté se forme autour il y a comme tu le dis toujours des remarques de personnes qui en veulent plus et qui se sentent propriétaires du blog.

    Je ne lis pas Presse-Citron régulièrement, mais je me demande quand même s’il s’agit encore d’un blog. C’est surement facile de s’arrêter la dessus, mais la liste des partenaires (charme.com, zone-adulte, puis des trucs de voitures…) relève plutot du grand n’importe quoi.

    Après, qu’il se mette en marge du web pour prendre du recul nanani-nanana on s’en fout un peu, y’a pas THE blog indispensable…

  6. Et oui, la Blogo-Twittosphère est bien triste depuis quelques temps…

    Rencontrant depuis quelques semaines (et ce de manière exponentielle) le même type de problèmes qu’Eric, je suis franchement blasé par cette atmosphère, cette tension qui pèsent sur la Blogosphère et plus particulièrement sur Twitter.

    Quelles soient purement gratuites ou légitimes (je pense que nous faisons tous des erreurs et qu’il est bon de le reconnaître), les « attaques » qui se multiplient ont malheureusement la fâcheuse tendance à être ciblées, agressives et souvent blessantes.
    NB: Sans oublier que ces attaques sont souvent le fait de groupes de personnes visant simultanément une « cible » (plus on est de fous…sic…).

    Bref, que les « reproches » qui sont fait à certains d’entre nous le sont dans le but d’ouvrir une conversation voir même un débat constructif et intelligent me semble sain et être l’essence même des outils que nous utilisons quotidiennement (pour ne pas dire du Web2.0 ;p).

    A l’inverse, lorsque les « reproches » sont clairement fait dans le but de rabaisser, blesser, discréditer, tourner en ridicule, etc… et parfois même pour profiter de la visibilité de la personne visée pour accroître la sienne (en jouant sur l’effet Bad-Buzz ), je ne peux que me braquer.

    Sans compter que ces pollutions sont hautement chronophages; oubliée la prod! ^^

    Tout comme Eric, j’ai très récemment pris la décision de m’effacer quelque peu en attendant de voir dans quelle direction évolueront la Blogosphère et Twitter dans les semaines à venir.

    Voici mes « bonnes résolutions »:

    1: Passage de mon compte Twitter en « Protected Update »
    2: « Block » direct de tous les nuisibles
    3: Ingnorance pure et simple de tout tweets/messages/commentaires indésirables/tendancieux
    4: Modération à la hache (ou à la Chinoise comme dirait l’Ottre) des commentaires clairement Trollesques sur mon Blog (qui sont très rares)
    5 (Bonus1): Ne plus réagir à chaud aux situations conflictuelles
    6 (Bonus2): Écouter avec plus de d’attention les conseils de me proches/collègues/collaborateurs dans les situations litigieuses

    Wait & see (& hope)…

  7. J’ai l’impression que ce genre de sujet est à la mode en ce moment. Les conflits entre blogueurs, ça a toujours été mais… beaucoup en ce mmt semblent remettre en question leur activité, leur présence sur le web, pour ce genre de problème.
    Personnellement je trouve cela dommage.
    J’ai ouvert mon blog pour moi-même, dans un premier temps. Si une communauté se crée autour, alors tant mieux, mais les critiques en font forcément partie. Le mien n’est qu’un « tout petit » et pourtant la critique y est déjà passée. Alors non, ça ne fait pas plaisir, mais la question, comme le dit Stagueve, c’est de connaître la motivation de cette critique. Si elle est fondée, alors oui, autant l’utiliser pour se remettre en question. Mais bien souvent en ce mmt, la critique ne sert qu’à attirer le regard, qu’à blesser une personne cible « qu’on n’aime pas », et aussi qu’à passer le temps, parce que ceux qui critiquent sans cesse n’ont certainement rien de mieux à faire.
    Alors non, ce n’est pas facile à gérer lorsque cela prend une ampleur importante, mais je trouve vraiment dommage de se laisser « commander » par cette critique et de réaliser leur souhait en disparaissant d’un outil…

  8. Quand je bossais avec des amis sur un site communautaire je n’avais pas compris la réticence du « leader » à permettre les commentaires ou même de mettre en place un forum. On ne comprenait pas bien sa décision mais en fait, il était un peu « éponge » et prenait toutes les critiques pour lui. Du coup j’arrive maintenant à comprendre que ça peut faire du bien de tout couper et ne plus rien suivre, encore faut-il l’assumer à 100% et avoir la volonté qui va avec.

  9. Je suis assez d’accord sur le fond avec toi Gonzague, mais il ne faut pas oublier que la ligne éditoriale de Presse-Citron a changé depuis le passage d’Eric à un statut « professionnel du blogging ». Les articles semblent plus nombreux mais la marque de fabrique d’Eric et son ton se sont perdus ; cela a encore été renforcé en publiant des articles de personnes tierces sur le blog, aussi, je pense que c’est ce problème qui est pointé du doigt par les principaux détracteurs. En forçant le trait on est plus dans une course à la quantité qu’à la qualité qui a fait connaître et apprécier Presse-Citron et ça c’est bien dommage.

  10. Ne tenant pas un blog encore très fréquenté je suis néanmoins aussi sujet a ce genre de trolleux se protégeant bien sur sous des pseudos aussi trollesques qu’eux même et donc l’email ressemble a une personne atteinte d’Alzheimer en crise aigue (idfjs^jfodosjf@…)

    C’est hélas un des points noir du net que l’on ne pourra juste que ralentir et non stopper. La critique est utile même pour les blogeurs, enfin, la critique « constructive » avec des arguments, des points de vue … pas du « say nule » car le trolleur n’est souvent pas ami avec l’orthographe.

    Comme le dit Eric c’est une grosse perte de temps que d’avoir a modérer, lire des timeline pleines de trolls, et ce temps là, c’est celui que l’on ne passe pas forcement a chercher des informations pour faire d’autres articles, ou autre…

    C’est épuisant de faire la police sur un blog/twitter … alors je n’imagine même pas encore ce que ca pourrait être sur un blog aussi fréquenté que le tien ou celui d’Eric.

  11. Je crois qu’on connait tous ce genre de phase quand on a un peu de bouteille et un minimum de succès.
    Le lectorat commence à vous reprocher çi et ça et vous vous remettez en question parce que oui à un moment donné on écrit pour son audience (en particulier dans le cas d’Eric pour qui il s’agit d’un gagne pain).
    En ce qui me concerne, avec mon très très moindre succès, clairement j’ai décidé de revenir à la source et d’écrire des choses qui me ressemblent. Alors parfois ca n’a rien à voir avec du marketing, parfois c’est idiot, parfois même ce sont des notes pour des amis…bref, c’est moi !
    Et tant pis si je perds des lecteurs venus chercher autre chose…ca reste un pauvre petit blog de merde, ca ne sert à rien de se prendre la tête avec…il est censé vous apporter du plaisir et rien d’autre.

  12. Kant40 : se foutre des avis négatifs ce n’est pas les faire disparaître ou changer 🙂
    Willoo : agreed.
    Alexiz: je pense ta proposition de réponse très bien . Répondre avec humour. Bon parfois ça énerve la personne frustrée qui se défoule mais en général ça reste super et bon esprit.
    Mathiouzos : hahaha :mrgreen: vas voir mon flickr c’est pire. Les gens s’approprient en effet le site, c’est aussi pour ça que les gens peuvent te défendre quand on s’en prend à toi sans raison mais aussi critiquer quand ils en ont envie 🙂
    Vanessa : maman, je ne suis pas très d’accord avec les mots que tu utilises, je t’aime quand même
    Stagueve : En toute honnêteté Steve, merci pour ce commentaire bien écrit 😀 ça tranche avec tes twitts qui étaient quand même d’un niveau qui ne jouait pas en ta faveur (bon tu vas lire ça et t’énerver puis après tu te rappelleras que de dire – en gros – si jamais je le rencontre je m’occupe de son cas avec mes poings ça ne colle pas avec l’image pro que tu peux / veux donner avec NWE 😉 ).
    Vanessa : oh mum come on . well. I prefer english tbh , sounds better than french. feel free to sleep and come back to speak 😛
    Damien : pas faux!
    Marine : Je suis assez d’accord avec toi il est dommage que parfois la situation se dégrade etc , ce n’est pas facile de plaire à tout le monde. Je ne pense pas que les gens qui sont méchants / durs (fut-ce avec Eric ou une autre personne) souhaitent sa disparition du média. Peut être plutôt un changement, une évolution?
    ML : ahan oui, tout comme ça fait du bien de prendre des vacances sans se connecter au web. Quand je vois passer les remarques que je me prends ( sur DailyMotion , Twitter, sur les blogs, dans leurs commentaires, sur des forums ) effectivement tu peux te dire « ouch » violent ». Mais tu peux aussi essayer de comprendre ce qui est à l’origine des mauvaises interprétations, des préjugés… et de répondre . C’est pas facile cela dit.
    JUL : c’est peut être ce que les gens trouvent dommage oui, la perte de la marque de fabrique ?

  13. CrazyBall : haah tout le monde en a . Pour peu que tu tapes sur un sujet un peu généraliste ça va vite.
    La modération perso il y a eu une époque où j’avais une *grosse* dose de gros relous réguliers qui (par personne) bombardaient à coup de 20 commentaires par email, me traitant de tous les noms, parlants de mon grand père décédé (oui oui ^^). aujourd’hui c’est limite rare. Sur mes billets moquants Tokio Hotel à la limite. Il y a eu un changement – quand je ne sais pas – mais les lecteurs sont quand même pour 95% *très polis et gentils*. Ils savent aussi je pense qu’ils peuvent dire ce qu’ils pensent. Je ne censure pas vraiment d’ailleurs. Si quelqu’un se sent l’envie de m’insulter, je publie le commentaire. S’il fait 10 fois le même la par contre j’efface le reste car ça sert à rien. Si c’est argumenté encore mieux ça me fait plaisir de répondre. Je vire juste les commentaires qui sont là pour faire la promotion des blogs « minute » créés uniquement pour dire des idioties. Avec la multiplication des IP fixes on peut aussi leur couper l’accès au site (lol) chose que j’ai fait un temps pour une personne… Mais à quoi bon. C’est leur donner envie de chercher d’autres moyens de vous ennuyer (sauf si la personne ne sait pas qu’on peut bloquer une IP 😀 )
    Greg : ce n’est pas plus mal de se faire plaisir avec son blog (tu as oublié l’url tiens ^^) , d’écrire vraiment ce que tu veux. Après tout c’est chez toi !
    Towe : oops je viens d’ajouter ton commentaire : ahahaha possible écoute. J’essaye de prendre des pincettes , ça va vite la mauvaise interprétation avec le texte. Merci pour le billet

  14. Je pense être pas trop mal placé pour parler de ce sujet et je peux dire avec conviction que la meilleure façon de réagir est de ne rien faire.

    Comme je dis souvent, le pire des sentiments c’est l’ignorance. Porter de l’intérêt aux méchanceté gratuite c’est de la perte de temps.

    Pas la peine non plus d’espérer rentrer dans une chasse aux sorcières puisque ces emmerdeurs ne sont pas prêt de quitter la blogosphère.

    Depuis que je n’y prête plus attention, je suis beaucoup moins emmerdé.

  15. Cet article et ces commentaires sont un peu TL;DR comme on dit chez nous, donc je vais aller droit au but 🙂

    @Stagueve : « A l’inverse, lorsque les « reproches » sont clairement fait dans le but de rabaisser, blesser, discréditer, tourner en ridicule, etc. […] je ne peux que me braquer. »

    http://ootweet.com/discussion/673

  16. Sans rentrer dans le lard encore une fois, mais ces attaques contre presse citron viennent principalement de sa personnalité qui se dégage sur Twitter et sur son blog. Pour beaucoup, on ne le connait pas Eric Dupin et on le découvre sur Presse Citron, et sur Twitter. Ce qu’il s’en dégage? Un mec hautain, qui transpire le dédain (encore une fois par rapport à ce qu’il est numériquement, pas ce qu’il est réellement).

    On ne voit que très peut ce genre de comportements aussi agressifs sur des sites comme Korben, Moderateur, ou même chez toi (oui toi le fils à papa qui a chez lui une armoire de tel portables 🙂 ).

    Ce que les blogueurs qui le connaissent ne comprennent pas, c’est justement son attitude qui quand on ne le connait pas fait qu’on ne veut pas le comprendre (philosophie vous avez 2 heures)

    Ce n’est pas la première fois qu’Eric nous fait le coup, Presse Citron et Eric Dupin, c’est un peut comme les frères Gallagers, ça se sépare et ça revient 🙂

  17. Je lis Press-Citron depuis assez peu de temps, encourager par d’autres bloggeurs le sitant souvent en référence….. et là déception……
    Un article sur deux est écrit pour se plaindre de ces méchants lecteurs qui ne sont jamais d’accord et qui ne boivent pas ses paroles comme si il étais Jesus……(problème relativement récurrent dans le monde du blog).

    Il faut rappeler que Presse-Citron est maintenant un site professionnel et que à ce titre l’attitude du principal rédacteur se doit d’être professionnelle.
    Les états d’âme d’Eric Dupin, sincèrement, en s’en moque.

    Les gens viennent à mon sens sur ce genre de blog, pas temps parce que c’est un blog mais plus pour y trouver une source d’information technique.
    Sinon il faut changer le titre de Eric et passer de ce titre ronflant de consultant en Web 2.0 (je me marre) en râleur professionnel ayant la chance d’être payer par la pub pour pouvoir débiter sur sa vie (note que ce titre est peut être un peu long).
    Je pense en tous cas que les annonceurs risquent petit à petit de déserter Presse-Citron et alors adieu le ‘professionnalisme’. Qui payerait pour à la fin n’avoir qu’un mec aigri ne parlant que de lui.
    A jouer les martyr ce cher Eric tend les batons pour se faire battre.

    Comme dit plus haut dans un commentaire, sur les ‘blogs’ restant factuel il est rare de trouver des commentaires cinglants à propos de l’auteur… Et comme tu le dis plus haut Gonzague, les commentaires néfastes sur ton blog sont plus rares maintenant, peut être parce que tu as un peu changer d’attitude et que tu fais souvent appelle à l’auto-dérision.

  18. Pour réagir à cet article et aux commentaires, je crois que le web évolue tout simplement.

    Faire autant d’audience que les années précédentes me semble de plus en plus compliquée. Il y a quelques années: il n’y avait pas autant de blogs et donc, il était plus aisé de devenir une personne de référence. Aujourd’hui, cela paraît beaucoup plus compliqué. D’autant qu’à l’heure du « participatif », on ne s’intéresse plus à une personne précise mais à la finalité: le projet.

    De là à dire : « Presse-citron, le blog de référence dans les tendances du web, du Web 2.0 et des nouvelles technologies mobiles. », il ne faut pas pousser mémé dans les orties. Prenons juste l’exemple des technologies mobiles ; ça vous parle ? Est-ce que cela signifierait qu’on trouve le meilleur contenu concernant les systèmes d’exploitation (Symbian, Android, Linux, Windows …), les meilleurs tests d’application ? (sachant que parallèlement, vous avez des sites uniquement dédiés à ces sujets)

    Et pourtant, je dirais que la mission est réussie pour Presse Citron et Eric Dupin. Il a insufflé l’esprit du blogging et a réussi à démontrer la pertinence de ses propos. Il mérite toujours autant une place en tête de gondole dans votre Google Reader.

    Certes, il y a des détracteurs partout. Mais, cela est plutôt bon signe en fait. Si vous en avez pas, cela signifie que vous générez un contenu insipide, politiquement correct, lisse, consensuel …

    Bref, inutile de parler des frustrés qui envient votre succès. C’est dommage comme même de naître troll! Si la lutte anti-trolliste est « time consuming », on peut se consoler par le fait qu’elle est tout autant une perte de temps pour le troll lui-même.

  19. Merci Gonzague d’en remettre une petite couche 🙂
    Il y a quelque-chose qui ressort de ce billet et de certains commentaires et qui m’interpelle car ce n’est pas la première fois que je lis cela : Presse-citron aurait perdu de son intérêt depuis que je suis blogueur à (presque) plein temps.
    Si plusieurs personnes l’affirment, je ne peux que m’incliner même si je ne le ressens pas comme ça : c’est sûrement vrai. Mais je pense aussi que c’est parce-que le web lui-même n’est plus aussi innovant et effervescent qu’il y a quelques années. Ni excitant.
    La plupart des sujets à traiter, qui suscitaient des billets plutôt enthousiastes et imagés de ma part, l’ont été, et il y a une certaine lassitude après 4 ans de blogging intensif (près de 5000 articles rédigés).
    Parlons plutôt d’un petit passage à vide plutôt que d’en tirer de grandes vérités définitives sur ma vie mon œuvre 🙂
    D’autre part, il y a maintenant des dizaines de blogs high tech qui débitent de la news au km, et je pense que la valeur ajoutée de Presse-citron se situe ailleurs, si toutefois elle existe.
    C’est aussi pour cela que j’ai proposé à d’autres rédacteurs de venir me rejoindre, afin de diversifier le ton et les sujets, mais j’ai l’impression que ça ne plait pas, ou que ça ne prend pas.
    Il y a une sorte de contradiction dans tout cela, que j’ai un peu de mal à analyser (je mets de côté les remarques gratuites et infondées comme celles du commentaire précédent signé Gautier pour m’intéresser aux commentaires qui proposent une critique constructive).
    Comme le dit Gonzague, nous arrivons probablement à une période de « crise de croissance » pour certains blogs ayant plusieurs années d’existence, et c’est la raison pour laquelle j’explique dans un de mes derniers billets le « recul actif et attentif » que je prends par rapport à certains médias sociaux et ma réflexion sur une nouvelle version de Presse-citron et ce qu’elle devra être.
    Difficile de trouver le bon dosage : avant j’écrivais des billets parfois très personnels sur d’autres sujets que le web, et les lecteurs semblaient apprécier. Aujourd’hui quand je fais ça, vu l’importance du lectorat de Presse-citron, je me fais démonter sur le ton « de quoi tu parles, on en a rien à foutre, ça devient n’importe-quoi… », etc. (cf un commentaire ci-dessus)
    Tout cela me renforce dans l’idée que nous ne sommes pas nés du bon côté de l’Atlantique : les blogs US ne se posent pas toutes ces questions (auteur unique vs. multi-auteurs, pub vs. pas pub, etc…) et deviennent de vrais médias rentables sans que cela ne dérange personne.
    Merci en tout cas pour vos remarques, je fais amende honorable et j’en tiendrai compte dans un avenir très proche pour essayer de faire en sorte que l’on retrouve le Presse-citron d’avant (même si ceci est un peu contraire à ma philosophie personnelle de l’évolution et de la résistance au changement) 🙂

  20. Sincèrement madame Michu, veuillez recevoir mes sincères condoléances pour la perte inestimable de votre Yorkshire…
    Hum hum excusez cette méprise, j’ai désactive la coloration des onglets de mon navigateur alors…

    Recette du succès du web: c’est la liberté d’entreprendre dans ce nouveau monde bien sur mais surtout la facilité avec laquelle on communique, sans langue de bois et sans intermédiaires, cela a contribué à rendre le contenu du web en conformité aux attentes des internautes… Le web (et c’est plus vrai encore dans le « blogging ») fonctionne dans les deux sens, et lorsque les attentes des lecteurs ne sont plus comblées et bien certains se tourneront vers d’autres contenus et d’autres vont vouloir s’acharner à faire aller tout le monde dans le même sens qu’eux (« retourner quelqu’un » ! ^^). Ceux-là n’ont qu’à créer leur propre blog !
    Ca ne vous plait pas, rien ne vous force à aller lire ce blog ! Si on essayait de « retourner » chaque personne qui ne pense pas comme nous… ca serait un sacré bazar !
    Et concernant l’évolution de ce blog (que j’avoue ne même pas connaitre), il fait savoir que TOUT évolue, de la religion ( Attention TRooooooll !!!) à la génétique ! Quand on aime quelqu’un ou quelque chose on aimerait qu’il ne change pas, mais on ne peut pas aller contre l’ordre des choses n’est-ce pas ?

    PS: Excusez moi mais il était trop pénible Mme Michu…

  21. @Eric Pour monter une critique constructive, je dirais qu’il faut s’en foutre des commentaires lourdingues du genre « c’est ta vie ». C’est comme ça, et on a l’impression que, justement depuis que vous êtes devenu blogger pro, il y a une certaine forme de « devoir de rendu » alors qu’avant il y avait un côté non conventionnel, avec un style d’écriture si particulier (je pense au billet sur le dessin que votre fils avait retrouvé).

    C’est normal que des gens qui apprennent qu’un gros blog high tech existent, qui en entendent tellement parler, quand ils arrivent et voient que vous parlez de votre vie disent « j’en ai rien à foutre », à vous de les ignorer. On a l’impression que vous courrez après l’excellence et que vous vous focalisez trop sur ce qu’on dit de vous.

    C’est le principe de visibilité, plus vous êtes populaire, plus vous aurez de détracteurs. Regardez, Gonzag le dit, depuis qu’il tourne à la legerté les commentaires sont moins virulent.

    Donc deux points à retenir sur Presse Citron ( de mon point de vue )

    – Améliorez votre image, laissez aller et la vie est belle
    – Revenez aux fondamentaux de Presse Citron, une plume et un éditorial inexistant

    Vous incarnez la legerté, le ton qui a fait de presse citron ce qu’il a été, et vous laissez le côté rigide, perfectionniste à vos rédacteurs.

  22. @Antoine Dupin : j’apprécie vos remarques, sincèrement. Retrouver le ton de Presse-citron dont je continue à assurer quand même 90% du contenu est mon objectif (même si je ne crois pas l’avoir perdu, il est peut-être juste un peu dilué, et les longues vacances que j’ai pris y ont probablement contribué) et je pense que cela devrait se voir assez vite 🙂

  23. @Eric un truc qui me dérange particulièrement c’est cette défense par les chiffres. Dernièrement dans chaque réponse que tu fais à une critique, tu parles de ton nombre de followers, du pourcentage de billets que tu écris, de ton nombre de lecteurs… Des justifications qui n’ont souvent aucun rapport avec le reproche initial (voire qui vont dans le sens de celui qui te critique, tu as les exemples en tête je pense), ce qui contribue à ta perte de crédibilité à mon sens.

  24. @Maxime : disons qu’il me semblait qu’opposer des faits à des impressions constituait une argumentation intéressante. Dans ce cas précis, dire que je produis 90% du contenu alors qu’il m’est reproché que celui-ci est dilué dans celui des autres rédacteurs me paraît pertinent.
    Idem pour les posts sponso : quand certains ne cessent de crier haut et fort que tous mes posts sont rémunérés, je dois leur opposer des chiffres pour rétablir un peu de vérité.
    Mais tu as peut-être raison, je ferai gaffe à l’avenir, d’autant que je ne me gargarise aps de chiffres, que j’aurais plutôt tendance à détester vu mon extrême nullité en mathématiques 🙂

  25. Merci Gonzague !
    J’ai un peu ri en lisant le billet, encore plus dans les premiers commentaires et je me suis carrément tapé une barre en lisant le commentaire de la personne qui a lancé le GoogleBombing contre les 3 Suisses, et qui, pour le coup n’accepte aucune remarque.

    Ceci étant dit, là où je suis d’accord avec Stagueve, c’est dans sa gestion des « nuisibles » (dont je fais partie d’après lui) car il les bloque et n’en entend plus parler.
    En revanche, la conséquence est qu’il est moins dans le dialogue qu’Eric par exemple, qui va toujours chercher l’explication.

    Distinguer le petit débile qui fait ça pour le plaisir de faire chier de la personne qui cherche un débat, même si ses idées sont contraires aux vôtres, me paraît essentiel. Difficile à gérer mais essentiel.

    Pour ma part, j’aime beaucoup Eric, mais moins Presse-Citron car le lectorat actif dans les commentaires ne me convient pas. Les billets sont grand public et attire donc tout type de lecteurs. Il est donc difficile de lancer un débat, une discussion intéressants avec de beaux échanges. Néanmoins, c’est parfois possible, je l’ai expérimenté récemment.

    Chercher à faire du billet plus profond et moins de « news au kilomètre »
    est une bonne chose à mon avis. Mais il faut s’en donner les moyens.
    Les tests sont intéressants car souvent exhaustifs (et les trolls peuvent alors se déchainer), mais je suis moins fan d’un « dossier » qui n’est finalement qu’une liste à la Prévert d’outils. L’analyse des besoins, des habitudes des internautes n’existent pas et l’imbrication des outils n’est jamais expliquée (car cela doit rester compréhensible par Mme Michut).

    Je ne comprends pas non plus où se fait sentir la pression qui amène Eric à faire des billets plus « lissés », plus consensuels ?

    J’attends personnellement la nouvelle version du thème, la nouvelle version d’Eric l’auteur, mais j’espère qu’Eric lui-même ne sera pas mis à jour 😉

  26. @Eric : Et bien je suis fixé….

    Il ne me semble pas infondé de dire que ton ‘blog’ et maintenant professionnel, tu l’as dit assez fort….. Et il ne me semble pas non plus que tu te dois d’être professionnel, gagnant ton argent grâce à la pub et donc de fait grâce à nous ‘pauvres petits lecteurs’…..
    Ecoute les commentaires qui te réconfortes si tu veux, pour ma part et je sais bien que tu t’en moques, je le jure, je ne lirais plus le Presse-Citron.
    Autant de prétention dans un seul homme, c’est à peine croyable

  27. un peu pressé de poster…. une erreur c’est glissée :

    Il faut bien sûr remplacer :

    Et il ne me semble pas non plus que tu te dois d’être professionnel, gagnant ton argent grâce à la pub et donc de fait grâce à nous ‘pauvres petits lecteurs’…..

    par :

    Et il ne me semble pas non plus que dire que tu te dois d’être professionnel, gagnant ton argent grâce à la pub et donc de fait grâce à nous ‘pauvres petits lecteurs’ est infondé…..

  28. Que de blabla, on va écrire un bouquin je sens!
    Disons juste que la critique est souvent assimilé à du trolling (elle est facile celle là)…
    1/Que si t’aime pas, t’ignore.
    2/Que si t’aime bien et que tu critiques, c’est pour partager ton avis.
    3/Que si t’aime bien et que tu trolles, c’est que tu es jaloux.
    Stagueve a tout compris!

  29. @Gautier : je faisais surtout allusion à cette phrase « Un article sur deux est écrit pour se plaindre de ces méchants lecteurs qui ne sont jamais d’accord et qui ne boivent pas ses paroles comme si il étais Jesus…… »
    Un article sur deux ! Si c’est pas infondé alors je ne sais pas comment tu appelles ça.
    Crois-moi, tu te trompes à mon sujet, j’ai plein de défauts, mais pas celui de la suffisance, je suis tout sauf un gars prétentieux.
    Mais j’ai le défaut de répondre aux critiques au lieu de les ignorer, et comme je monte vite dans les tours c’est probablement certaines de mes réactions qui peuvent faire croire cela.
    De toute façon il me paraît difficile de juger quelqu’un en se fiant uniquement à ce qu’il veut bien montrer de lui sur son blog et dans ses commentaires, surtout comme si tu le dis tu ne connaissais pas Presse-citron. Je te rappelle que ce blog existe depuis juillet 2005 et qu’il y a un contenu assez dense si tu veux prendre la peine de remonter dans les archives, qui te permettra de me connaître un peu mieux, et pas seulement sur la base de quelques impressions fondées sur mes 5 derniers billets…
    Mais j’ai bien compris que tu ne retournerais jamais sur Presse-citron, dommage tu resteras sur un préjugé 🙂

  30. @GuAM : les « inventaires à la Prévert » (bien vu !) sont une spécialité assez récente sur Presse-citron, et ce sont des articles généralement très appréciés et parmi les plus lus. Pour info ce n’est pas aussi léger-facile-vite torché qu’il n’y paraît, ces articles sont ceux qui prennent le plus de temps à rédiger (avec les tests).

  31. Ce que j’aime chez Presse Citron, c’est qu’il tient compte des avis, c’est rare.
    J’aime moins quand ça part en live. (pis j’en ai marre des articles sur l’iphone ^^ )
    Il n’empêche que plus un article est personnel plus il est intéressant je trouve de mon point de vue. Il est normal de pouvoir se défendre car l’attaque est facile.
    En tout cas bon courage.

  32. Il n’y a que moi qui ai relevé la magnifique énormités du Sieur Gonzague dans son article ou bien…?
    « Ne plus rédiger sur Twitter »…
    Euh, m’sieur Gonzague, comment dirais-je… Rédiger… 140 caractères…
    LOL
    (Désolé, c’était trop tentant)

  33. @Eric : Tu es sur le devant de la scène et donc bien plus exposé que tout autre blogueur. C’est une position difficile que les stars du showbiz subissent aussi, de manière bien plus dure et importante évidemment. Seulement, je pense que tu devrais mieux accepter les critiques (qui, mêmes si celles-ci te semblent puériles dans leur tournure, sont néanmoins constructives puisque basées sur une vérité) et savoir en faire une force.

    À une échelle bien moins importante, c’est ce que je fais souvent pour ma part. J’ai aussi des trolls, des remarques blessantes, des choses qui ne plaisent pas, voire même des insultes… Pourtant, ça m’a permis de m’améliorer et corriger ce qui ne va pas — bien qu’il est évident qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. Je ne me permettrais certainement pas de vanter ma position auprès de mes ‘fans’ (si l’on peut considérer que les fidèles de G&H le sont) : je blogue par passion et pour partager ce que j’aime, pas pour me faire mousser constamment, même si ma première intention n’était pas dans cette optique.

    J’ai découvert Presse-Citron début 2007, bien avant que je connaisse tous les autres blogs. C’était pour moi un regard assez intéressant sur le Web en général… Aujourd’hui, j’ai l’impression de lire une usine qui se veut pro et qui ne ressort que le feed popular de Delicious. Tant mieux, ça plaît à une majorité bien loin de tout cet univers, mais ton lectorat fidèle de l’époque a changé, il faut s’y adapter. Je ne te dis pas d’aborder des sujets compliqués, techniques ou vraiment uniques, mais de revenir à ce qui faisait le charme de ton blog à ses débuts : son originalité et son expertise.

    Si tu veux te sortir de cette situation, relativise, soit plus pro y compris sur Twitter, et arrête les gaffes du genre de ces articles sur Presse-Citron qui sont là pour prêcher la bonne parole auprès de tes groupies et qui ne font que creuser un peu plus ta tombe dans la blogosphère. Ton blog n’est pas ton journal intime (même si ta photo est en favicon), c’est quelque chose que tu as voulu de professionnel il y a quelques mois, alors tiens-toi à cela.

    Pour les TL;DR :
    Keep cool & stop whine.

  34. « C’était pour moi un regard assez intéressant sur le Web en général… Aujourd’hui, j’ai l’impression de lire une usine qui se veut pro et qui ne ressort que le feed popular de Delicious. »
    Je reviens à ce que je disais précédemment : j’entends la critique et je l’admets, mais vous devez aussi admettre que c’est surtout le web qui a changé, davantage que Presse-citron. N’importe-qui maintenant est capable de faire une veille pointue sur Delicious ce qui n’était pas le cas il y a 3 ans. C’est pour cela que ce qui paraissait unique sur des blogs comme Presse-citron paraît maintenant banal, voire has been.
    Mais je n’ai jamais nié le fait que Presse-citron soit aussi un blog de vulgarisation, une sorte de truc geek à l’attention des non-geeks.
    On ne fait jamais ces reproches à des sites comme le JDN ou 01Net, qui pourtant déroulent à longueur de temps de la news que toute le monde connaît déjà, y compris en s’inspirant des blogs.
    Bizarre.

  35. « …arrête les gaffes du genre de ces articles sur Presse-Citron qui sont là pour prêcher la bonne parole auprès de tes groupies et qui ne font que creuser un peu plus ta tombe dans la blogosphère »
    Et d’accord, j’arrête promis 🙂
    (mais c’est quand même vachement violent comme phrase non ?)

  36. « Vous devez aussi admettre que c’est surtout le web qui a changé, davantage que Presse-citron. N’importe-qui maintenant est capable de faire une veille pointue sur Delicious « , on est d’accord, des blogs high tech, il y en a plein. Je pense que pour beaucoup, on parle plus du ton, de l’écriture et du « devoir de faire ». En gros, il apparait que vous bloggiez plus par devoir que par passion (enfin pour moi).

    C’est un devoir, maintenant, pour presse citron de parler de tel ou tel truc. Avec le foisonement des blogs, on trouve une multitude de nouveaux produits et Presse Citron se doit d’en palrer => faux. Ce qu’on attend avec Presse Citron, ce n’est pas de tous les avoir sur la plateforme, mais d’en avoir certains, dans les temps (des fois ça met une semaine) avec ce style qui faisait les beaux jours du blog.

    En ce sens, le choix de plusieurs rédacteurs peut être pertinent dès lors que le boss, lui, garde ce principe d’écriture. Je ne sais pas si je me fais bien comprendre 🙂

  37. @Eric : Je suivais déjà Delicious à l’époque, pourtant Presse-Citron me semblait toujours aussi intéressant. Le Web a certes changé, mais rien ne t’empêche de t’y soumettre et donc d’évoluer avec ! C’est ce que tout le monde fait pour ne pas ‘mourir’ : s’adapter aux modes et suivre un peu mieux les tendances actuelles — et je ne parle pas de mode vestimentaire, mais bien de Web. Quant au JDN et à 01Net, ce sont avant tout des références de la presse, pas des blogs à qui l’on adresse plus facilement des critiques. Tu as la chance d’être proche de tes lecteurs, fais-en une force.

    Et oui, un peu violent, j’avoue. 😀

  38. J’ai pas lu tous les commentaires de l’article (je referai un commentaire quand j’aurais le temps de tout lire) mais pour parler de l’article en lui même je fais un majestueux : +1

    Cela fais déjà 4 ou 5 ans que je suis dans la « blogosphère », donc je pense en avoir une bonne vision et surtout avoir du recul.

    Presse Citron n’a jamais fait parti des blogs que je lisais, parce que le contenu ne me correspond pas tout simplement. Comme tu le dis, on a les infos avant et d’ailleurs.

    Concernant l’homme derrière PC, je n’ai pas d’avis car je ne l’ai simplement jamais rencontré ou du moins jamais parlé.

    Après si on écoute les autres pour se faire un avis ça va du blanc au noir. Si je t’écoute, Eric a l’air du mec plutôt sympa, si j’écoute d’autres personnes, c’est tout le contraire, donc au final je n’écoute personne et je n’ai pas d’avis (mais difficile de se débarrassé des a priori). Mais je suis pas contre boire une bière (ou un coca) sur un event web pour faire connaissance et se faire un véritable avis.

    Je crois qu’il est impossible de se faire un avis sur quelqu’un qu’a travers son blog ou son twitter.

    Par exemple avec toi, quelques personne que j’ai rencontré et qui ne te connaissent que superficiellement à travers ton blog on a a priori plutôt négatif sur toi. Il te pense riche, égocentrique, pas sympa … enfin des groooos clichés.

    Rassure toi, je prêche la bonne parole en permanence « Non vraiment, pour l’avoir rencontré, Gonzague est vraiment un type sympa ! »

    Ce genre de chose m’est aussi arrivé d’ailleurs avec à peu près le même cliché ^^

    Ce raisonnement peux aussi s’appliquer à plein de monde.

    Si tu lit seulement les clash de Stagueve sur ootweet, tu vas te dire « c’est un gros con », après si tu bois un bière (encore une histoire de bière) avec lui tu vas certainement dire « c’est un mec super sympa »

    Pareil pour LLM, Presse Citron et tous les autres (sauf certain qui sont vraiment des c** ^^)

    // En faite mon commentaire c’est un grand message qui consiste à dire : Buvez des bières et tous le monde s’aimera !

    // C’est rigolo, je suis en train de faire le même type de billet mais pour soutenir LLM cette fois 😀 (Je suis un jackass je sais)

  39. Dans la mythologie nordique, le troll est un être vivant dans les montagnes ou les buttes (bergtroll). Ce sont des géants incarnant les forces naturelles, au même titre que les Titans. Odin avait dû tuer Ymir, le géant dont il était né, pour assurer le règne des dieux et des hommes, selon un scénario rappelant la castration d’Ouranos par son fils Cronos et la victoire des dieux olympiens sur les Titans. Les trolls étaient des géants qui avaient surgi du corps d’Ymir ;

    <<>>

    ^^

  40. Oulaaa, que de passion dans ce débat !!
    Un investissement à la mesure de l’importance qu’à pris le blogging dans la vie de certains AHMA, référence aux quasi-pros !

    Just to say : tant que c’est pas un boulot, l’IRL reste l’échappatoire à ce « monde de fou ». Si le blogging est devenu l’activité principale, eh bien c’est comme dans tout les boulots : compétitions, critiques, et relations humaines complexe ; ça fait partie du pack !
    Préhistoire ou web 2.0, on ne changera pas la nature humaine 🙂

  41. Je ne vais pas souvent sur Presse-Citron, mais certains de ces articles m’intéresse, et je laisse un commentaire quand je le peux.

    Après les espèce de troller, on s’en fou royalement (j’ai beaucoup de visite sur mon blog et pour l’instant il n’y a que du positif et des encouragements).

    Ce que je voudrais dire a Presse-Citron c’est la chose suivante :
    Garde bien les pieds a terre et ne cède pas aux attaques, tout est dans la tête, tu n’as qu’a ignorer. (dit comme sa sa a l’air facile mais c’est dur, il faut tenir, ainsi les trollers se lasserons de troller et tout cesseras petit a petit)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *