MSM #170 : The Bird And The Bee – Don’t Stop The Music (Rihanna Cover)

[audio:http://freenull.net/~gonzague/msm/2009/MSM-170.mp3]

Un billet un peu plus que musical ..

I wanna take you away
Let’s escape into the music, DJ let it play
I just can’t refuse it
Like the way you do this
Keep on rockin’ to it
Please don’t stop the, please don’t stop the music
I wanna take you away


Sans avoir envie de faire de blog un blog « pathos », je voulais vous remercier pour le soutien . Lecteurs de l’ombre, amis, « vrais amis » (ceux qui sont là quand vous en avez vraiment besoin). Bonjour aussi à ceux qui me détestent sans me connaître. Ou autre :mrgreen:

Demain c’est l’enterrement (avec avant la mise en bière). C’est assez difficile de se rendre là bas car c’est comme « concrétiser » le décès d’une personne qu’on aime.

Demain ce n’est pas une question d’apparence, de fierté, c’est une question d’amour, de famille et de respect. Mais ça ne sera sûrement pas aisé de voir ma grand-mère, perdue, mon père… je ne sais même pas. Sans parler des frères et soeur de mon grand-père.

C’est bizarre : c’est très personnel de parler de ça .. mais ça fait tellement de bien.

Demain , on revêt le costume pour lui dire adieu , à dieu, et peut-être (même si pour le moment ça sort de mes croyances), à un de ces jours.

Je crois que c’est aussi un événement qui me fait réaliser que dans la vie il y a des choses auxquelles on n’échappe pas. Que cette vie est fragile et qu’il faut la préserver du mieux qu’on peut. Que ça me fait mal des gens faire des conneries qui mettent en danger la leur ou celle des autres. Un égoïsme sans nom ou parfois juste des erreurs. Le résultat est toujours là : de la douleur.

Si vos grands parents sont encore parmi vous, profitez-en car vous n’aurez pas deux chances. Il va sans dire (mais on le dit quand même – vive la langue française) que ça s’applique également aux proches, aux amis.

Enfin .. vais pas faire la morale à qui que ça soit.

On ne va pas réitérer un « Rest In Peace » mais je crois qu’il est parti en laissant derrière lui une famille qui s’aime et qui aime. Une famille qui aura – j’espère – su hériter des bonnes valeurs qui lui ont été transmises.

Voilà… Je suppose que je reviens la semaine prochaine ou dès que j’aurai de nouveau envie d’écrire… pour le moment les gadgets, le matos high tech, les voitures etc… ça me passe par dessus la tête…

encore merci 🙂

18 commentaires

  1. c’est bien normal que tout le reste te passe au dessus de la tête.
    Personnellement j’ai perdu ma grand-mère il y a bientot 1 an et c’est pas facile tout les jours… En tout cas, comme toi je me disais que je n’y croira pas mais quand je vais la voir au cimetière et ben je me dis -enfin je lui dit- « à un de ces jours.. »

    Courage, c’est une période difficile mais je suis sur que tu t’en sortira (en même temps je ne te connais pas réellement et je ne connais les relations que tu avait avec lui).

  2. Comme je te l’ai dit dans le précédent article, j’ai vécu cela il n’y a pas longtemps. Dans notre famille, nous avons fait la fête, tout simplement parce que c’est comme cela qu’il aurait aimé nous voir. Bien entendu, c’est toujours quelque chose de difficile à vivre, mais après tout la vie continue, il faut aller de l’avant sans pour autant oublier la personne qui te manque. Encore une fois courage, et je crois que les geekeries peuvent attendre un peu. 😉

  3. Le décès d’un proche, au delà de la douleur causée par la disparition d’un proche, nous confronte bon gré mal gré à notre propre existentialisme. Il s’agit de savoir pourquoi et comment vis-t-on, malgré la disparition des autres, dans ce que l’on pourrait appeler l’absurdité de ce monde. Ayant déjà lu par ici tes relations avec lui, ce ne doit pas être évident pour toi, surtout après t’être senti aussi impuissant face à certaines situations. Encore une fois c’est l’impuissance qui règne.
    Sois vivant et ne te reproche pas un changement de date abscons. Qui sait ce qui serait arrivé si vous n’aviez pas changé la date ? Après tout, ne vis-t-on pas aussi dans la douleur ?

    Bon courage pour la suite des évènements. A bientôt.

  4. Bon courage pour demain Gonzague, c’est l’étape la plus dure a passer.
    Je sais que ce sont des choses plus faciles a dire qu’a faire mais ta vie ne fait que commencer et il faut aller de l’avant.

  5. L’occasion d’apprendre à dire à ceux qu’on aime qu’on les aime, et les aimer tant qu’on est en vie. Bon courage.

    Amicalement.

    Al.

  6. Wep… dur…

    Il y a aussi cette autre solution qui consiste, égoïstement, à ne pas aller à l’enterrement afin de ne garder de la personne que des images vivantes, pleines de joie…

    Le problème, ensuite, c’est la façon irrespectueuse dont c’est perçu…

    Je sais que tôt ou tard, il y a des personnes à qui je ne pourrai pas dire « au revoir ». Je ne suis qu’humain.

  7. Quand mon père est décédé soudainement il y a deux dans déjà, nous l’avons accompagné par la suite en famille et avec les amis, jusqu’au bout, périple peut aisé (le voir inalunimé, répéter sans cesse les mêmes choses à ses nombreux visiteurs ) mais nécessaire car aujourd’hui car j’ai vraiment l’impression que tout a été fait dans les règles si je puis dire.

    Je profite de cet espace pour lui passer un petit bonjour, dire au revoir à ton grand père, et bon courage à toi et aux tiens pour la suite.

    A+

  8. Mais de rien Gonzague, il est temps de faire le deuil de l’être perdu il est tout a fait normal que sa fasse mal, moi même j’ai perdu mon Grand – père et je n’ai pas aussi eu l’occasion de lui dire au revoir, et quand vient le moment de l’enterrement on as l’impression de tomber et plein d’autres sentiments s’accompagnent.

    Je comprend ce que tu ressent en ce moment et je te souhaite bon courage pour la suite, et comme me l’as dit ma mère, « il se pourrais bien qu’il veille sur toi »

  9. Courage Gonzague, je suis certain que quelque part il est fier de son petit-fils et qu’il veillera sur toi.

    Ce n’est pas forcément une période facile à passer mais sois fort et remémore toi les bons souvenirs que tu peux avoir en rapport avec lui.

    Reregarde validation : its all about smiling, cela te fera peut-être sourire quelques secondes mais cela te fera un bien fou.

  10. Gonzy, tu sais que je te soutiens, les moments comme ça sont atristant, ensuite la tristesse part, et le manque malheuresement reste, mais j’ai réussi à le combler même si par moment il revient.
    Alors passe du temps avec ce que tu aimes, c’est le plus important.

    Bon et changeons de sujet, super tes MSM et vive download helper.

  11. Clique ci-dessus, ca m’est aussi arrivé… Je suis allé me relire. Je suis assez content d’avoir écrit ça et de repenser à lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *