Catégories
le matos

VanMoof V: le S-Pedelec néérlandais

VanMoof, la marque de vélos néerlandaise des frères Carlier – que vous connaissez peut être à travers le VanMoof S3 notamment – va lancer sur le marché un vélo “S-Pedelec” ou Speedbike, capable d’atteindre 45 km/h. On en pense quoi? Vous allez voir c’est un sujet un peu complexe.

C’était assez inattendu pour moi car j’avoue ne pas trop associer “mobilité douce” et “45km/h” mais ça serait être un vieux con que de ne pas être prêt à changer d’avis.

C’est quoi un Speedbike?

“Les vélos à assistance électrique” – terme un peu fourre-tout – ont plusieurs catégories réglementaires et notamment en Europe, on a les V.A.E qui sont normalement limités à une assistance de 25 km/h.

Ce sont – en gros – des vélos qui *assistent* leur utilisateur dans son pédalage. Il faut donc pour être homologué, n’aider que quand l’utilisateur pédale. La puissance nominale des moteurs est fixée à 250 watts maximum. Légalement ce sont vraiment des “vélos” il n’y a pas d’obligation de casque, de plaque ou d’assurance spécifique .. et ils sont les bienvenus sur les pistes cyclables.

Les Speedbikes ou S-Pedelecs en revanche .. c’est différent: ils sont considérés comme des cyclomoteurs.

  • Catégorie de véhicule L1e-B à énergie électrique
  • Assurance obligatoire
  • Casque homologué à la norme ECE 22-05 en France
  • Les utilisateurs nés après le 1er janvier 1988 doivent avoir la licence AM
  • Ils sont interdits sur les pistes cyclables et les voies de bus
  • Il est interdit d’installer sur ces vélos des sièges enfants et des remorques
  • Le vélo doit être déclaré, avoir une carte grise
  • Le vélo doit être immatriculé
  • Les composants du vélos ne doivent pas être modifiés sauf pour d’autres pièces elles aussi homologuées

Plusieurs constructeurs comme Stromer ou Moustache proposent déjà des vélos de ce genre. Et malheureusement il y a un petit nombre d’utilisateurs qui ne respectent pas les règles.. en les utilisant parmi les cyclistes, sans plaque, etc.

Et alors le VanMoof V?

VanMoof annonce son “V” à partir de 3 498 € et particularité sur le marché il serait équipé d’un double moteur (un avant/un arrière).

Le speedbike devrait bénéficier des mêmes fonctions que les autres vélos de la marque à savoir le Kick Lock, un système de verrouillage de la roue arrière assez malin, les vitesses automatiques (un système que j’aime moins)

Niveau spécifications apparemment on peut s’attendre à une batterie interne de 700 Wh (toujours pas amovible?) , double moteur avec jusqu’à 1 kW de puissance selon la configuration donc on suppose une configuration en 2x250W et une en 2x500W

Le vélo devrait également être “tout suspendu” si on en croit les pages d’information de la marque, et les visuels laissent apparaître une fourche inversée, typique de l’univers des motos.

Ce que j’en pense

Sur le papier, VanMoof devrait encore être capable de sortir un très beau produit mais dans la réalité est-ce que ce produit n’est pas “limité” si l’on considère (et respecte) la legislation en vigueur: puisque ce type de produits est interdit sur les pistes cyclables, il ne sera pas d’une praticité folle en ville.

En revanche il est intéressant de voir que la marque s’intéresse à d’autres formes de mobilité que le simple “vélo” et en proposant pour le moment le VanMoof V à un prix très attractif (qui je dois dire.. me semble bas.. et pas sûr qu’ils ne l’augmentent pas après).

En tant que “cycliste” je ne suis pas pressé de voir plus de ce genre de véhicules sur les pistes cyclables.

Néanmoins curieux de savoir ce que le produit pourrait apporter au marché et avoir comme évolutions d’ici sa sortie, prévue fin 2022.

Plus d’informations sur le site de VanMoof.

Laisser un commentaire