Test / Essai : Vélo Vanmoof Electrified X2

Vélo VanMoof Electrified X2 dans sa finition Thunder Gray

Je l’ai emprunté le 13 ou le 14 Juillet et je ne l’ai pas encore rendu, c’est qu’il n’est pas si mal? Il s’agit du vélo à assistance électrique (VAE) VanMoof Electrified X2 . Et voici l’essai de ce petit bonhomme plutôt original!

Pour ceux d’entre vous qui se souviennent, j’ai déjà possédé un vélo VanMoof, la première version du Electrified, en 2016.. il fut volé assez vite puis remplacé. Bref!

Je vous propose la vidéo d’abord, le texte ensuite :

Désormais la gamme de VanMoof se divise en 2, et 4 vélos. Les « Smart S » et « Smart X » que vous pouvez trouver ici sur leur site. Ce sont des vélos mécaniques vendus à partir de 898 euros, disponibles en 3 et 8 vitesses. La gamme électrique est composée des Electrified S2 et Electrified X2 (ici sur le site) et se vend à partir de 2798 euros. Un petit budget.

Voici leur présentation par VanMoof dans une bien jolie vidéo:

Le S2 ressemble à ceci :

Il est assez grand et encombrant

Le X2, plus compact ressemble à ceci :

(ok c’est pas à l’échelle)

Le modèle que j’ai pu essayer longuement est le Electrified X2 donc. Plus pratique pour les gens moins grands en raison de ses roues plus petites (24 pouces) et de son cadre moins haut, je le trouve aussi très sympa pour la ville car plus maniable.

Il est fait d’aluminium et pèse un bon 19 kilos ce qui en fait quand même un peu un tank à mon gout même si c’est un poids léger dans les vélos électriques (un vélo Moustache de ville comme le Lundi 26.3 pèse 23.9 kilos). Pour comparaison le Cowboy lui pèse 16 kilos.

Il embarque un moteur développant 250 à 500 watts, avec 4 niveaux d’assistances (et 2 réglages de vitesse max pour l’assistance: 25 km/h pour l’Europe, 32 km/h pour les USA). Il est assisté par une batterie inamovible de 504 Wh (elle peut être retirée pour la maintenance mais pas pour la recharge). Ce point de conception empêche le vol de la batterie mais complique la recharge pour les gens habitants en immeuble par exemple. En effet il faut raccorder le vélo à un bloc secteur 36V 4 ampères et patienter 4 heures pour une charge complète (et 1h 20 pour 50%)

La batterie permet – d’après VanMoof – une autonomie de 60 à 150km. Dans mon usage assez intensif (beaucoup de montées, d’utilisation du boost etc), j’ai fait 70 kilomètres.

A l’utilisation, on fait donc varier l’assistance dans l’application (non réglable sur le vélo lui même). Il assiste son utilisateur en permanence et ce n’est pas aussi agréable qu’avec le Cowboy. Le vélo présente un bouton « Boost » sur la droite qui permet temporairement d’avoir plus de puissance.

Le vélo a un système avec 2 vitesses qui changent automatiquement et pas toujours au bon moment , un réglage automatique de la tension de la chaine qui elle même est protégée presque entièrement.

Les autres aspects technologiques valent le coup d’oeil : le vélo embarque un affichage matriciel composé de 166 points lumineux, affichant la vitesse, l’état de la batterie et des petites alertes, on trouve aussi des hauts parleurs : en effet le vélo peut émettre des sons en fonction des interactions qu’on a avec lui. Ces hauts parleurs viennent aussi servir pour la sonnette électronique qui est des plus désagréables car les autres usagers ne comprennent pas d’où elle vient et on ne peut pas contrôler son intensité.

Pour compléter tout cela, le vélo a un système de verrouillage de la roue arrière intégré qui est assez génial. Cela permet, par une petite pression du pied près de la roue arrière, d’engager un verrou physique et d’activer l’alarme du vélo. Celui-ci va détecter une tentative d’utilisation / de déplacement & se mettra à sonner. C’est assez efficace: quelqu’un a essayé de me voler le X2 en bas de mon bureau et s’est enfui quand ça a sonné.

Petite démo du déverrouillage du vélo:

Démo du système de verrouillage & de l’alarme:

Le vélo communique en bluetooth avec le smartphone de son propriétaire (iOS ou Android) et intègre aussi une puce GSM qui permet d’essayer de le retrouver s’il est volé.

Peace Of Mind & Bike Hunters: VanMoof propose un service nommé Peace of Mind (100 euros pour 1 an ou 240 euros pour 3 ans). Avec ce service, si votre vélo est volé, VanMoof se donne 2 semaines pour le trouver et s’ils ne le retrouvent pas, vous remplace le vélo (gratuitement la première fois puis les 2 fois suivantes pour 98 euros). Les détails de ce service sont ici.

Pour compléter cette partie antivol etc, VanMoof a lancé une campagne qu’ils appellent #SorryThieves pour « désolé les voleurs » qui vise à décourager le vol de ses vélos notamment en mettant en place un système permettant de vérifier si un vélo a été signalé comme volé.. nommé Theft Checker.

Dans les autres choses pratiques, le vélo est équipé de pneus Schwalbe Big Apple anti crevaison, de boulons & d’écrous anti-vol ,de freins à disques mécaniques, d’une selle à suspension pneumatique. Les Vanmoof ont aussi un puissant éclairage avant/ arrière intégré et c’est fort utile pour voir & surtout être vu.

Et donc la conclusion?

Le VanMoof Electrified X2 est un très beau produit, bien pensé, globalement bien fini (à part les soudures et quelques micro détails). Parfois j’ai eu des bugs avec l’application, C’est chiant oui mais heureusement le vélo peut être débloqué avec un code entré manuellement. Sinon au quotidien le déverrouillage automatique quand on s’en approche est marrant & pratique. Il permet d’ailleurs d’aller acheter une baguette sans avoir à sortir un énorme cadenas.

Au niveau confort, on est sur un vélo pas mal pour une conduite un peu dynamique mais pas sportive et encore mieux si vous voulez « cruiser ». Maintenant pour moi le poids du vélo le rend peu agréable sur les pavés et – dommage – ils sont nombreux à Paris. Ses gros pneus sont plutôt rassurants et tiennent bien le pavé, et peuvent supporter d’aller un peu dans les chemins.

L’assistance électrique est bonne sans être excellente, je n’ai pas du tout le même ressenti de progressivité qu’avec le Cowboy donc ça n’est pas totalement naturel, d’ailleurs il est possible de faire fonctionner l’assistance en faisant tourner les pédales mais sans réellement exercer de pression.. Le bouton Boost est pratique quand le feu passe au vert ou qu’il faut soudainement un peu plus de patate.

Comme dit plus haut, dans la course au tout électronique, VanMoof a équipé son vélo d’une sonnette électronique et ça .. c’était pas vraiment une bonne idée. Le son est affreux et gênant.

A 2798 euros, le X2 – aussi beau soit-il – n’est pas donné (mais les vélos électriques ça coute cher, le Moustache Lundi 26.3 est vendu 2999 euros). Son concurrent le Cowboy est affiché à 1990 euros. Les 3 sont éligibles aux aides de nos différentes mairies et circonscriptions dont il serait dommage de se passer et qui permet de réduire un peu la note.

A noter, VanMoof propose son autre gamme de vélo (Smart) en abonnement mais pas encore les modèles Electrified. Les détails sont ici.

Est-ce que je l’achèterais? Non car je trouve qu’il n’est pas pour moi (qui continue de préférer mon BMC Alpenchallenge AC01) mais je le recommanderai volontiers à quiconque cherche un vélo simple à utiliser et qui nécessite peu de maintenance. Faut il encore avoir la possibilité de le charger facilement car sinon vous êtes bon pour faire une figure digne du Cirque du Soleil dans votre ascenseur :

Merci VanMoof pour le prêt! Vous êtes prêt à dépenser 2798 euros? C’est par là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *